Translating early morning

28 novembre 2011 3 commentaires

The traditional « Matinale de la SFT » took place last saturday. This monthly breakfast gathers a bunch of translators over a coffee and a particular question. This month, it was all about audiovisual translation.

Animated by Isabelle Audinot and Sylvestre Meininger, vice-president of the ATAA (Audiovisual Translators and Adapters Association), we learned about the differences between subtitling, dubbing and voice-over, for TV or movies, as well as the « reality of a sector in crisis« . So if you were thinking about translating movies, please read carefully their website (and blog).

As we were told, this is a hard-stricken sector in France: « it’s like translators are chosen by the publishers« , « rates dropped by 60% in 15 years« , « only 20 translators make their living from movie translation » and « workforce increases by 10% each year ».

Nevertheless, I have to say I’d be pretty proud if I heard George Clooney saying the words I wrote!

 

3 réflexions au sujet de « Translating early morning »

  1. Les piles

    « Par la pensée », hehe. Je crois que ce n’est finalement pas Anaïs qui était là, si ? (Brune ou blonde ?) Merci pour le compte rendu enthousiaste, néanmoins !

    Répondre
    1. Laurent Auteur de l’article

      Exacte, c’était une Isabelle, mais je n’ai pas son nom de famille. Mais tu as été citée plus d’une fois !

      Répondre
  2. Les piles

    Ah, je vois que tu as corrigé, j’arrive après la bagarre. Bon, elle n’est juste pas présidente de l’Ataa, mais c’est bien Isabelle Audinot. :-)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>