Silence is Golden

19 octobre 2010 4 commentaires

We say silence is golden: this blog must be worth millions. Don’t worry, I’m willing to share!

So today, I wanted to talk about crappy marketing translations into French. Les Piles Intermédiaires has already written about Gap’s ad in Paris, and I noticed pretty much the same thing with Levi’s’ : the catch-phrase « It’s about shape, not size » could have been litteraly translated in French (with all implied interpretations). Instead, it became something explicitly explained such as « New Levi’s cuts fit every silhouettes ».

Other exemple: the new TV ad for Calvin Klein’s perfume Beauty with the Beauty-ful Diane Kruger:

 

Click on the French flag if you want to read the detailed analysis of the French subtitles. Let’s just say that the marketers took a little too much liberty with the interpretation. For those who get French, what do you think about that?

 

4 réflexions au sujet de « Silence is Golden »

  1. Sophie P

    Mmmmm, votre traduction de « It’s about shape, not size » me laisse sceptique. Sans vouloir avoir l’esprit très mal placé, « ce n’est pas la taille qui compte » m’évoque un tout autre sujet ! Dans ce cas précis, j’imagine que la traduction littérale a été abandonnée pour éviter toute ambigüité. J’ai moi-même été confronté au problème dans la traduction d’une brochure commerciale (avec la traduction littérale d’un titre qui tombait un peu dans le mauvais goût en français) et c’est vrai que l’on est parfois obligé de s’éloigner du texte.
    Quant à la pub « Beauty », je l’ai vue hier et je me suis fait exactement la même réflexion que vous. Je me suis même dit qu’il aurait encore mieux valu ne pas sous-titrer mais doubler carrément !

    Répondre
    1. Laurent Auteur de l’article

      Bonjour Sophie et merci pour votre commentaire,
      Il me semble justement que le sous-entendu de la « taille » est tout ce qu’il y a de volontaire en anglais. Et je ne crois pas que nous soyons plus prudes que les américains (au contraire, ils sont souvent choqués en voyant autant de chair étalée sur les murs du métro parisien). Alors pourquoi justement renoncer à cette référence? Certes, dans votre exemple de brochure commerciale, la question est toute autre, mais pour un vêtement qui mets justement les formes corporelles en avant, cela me semble pertinent!

      Répondre
  2. wondercozza

    Cela me fait penser à une réplique d’Amanda Lear : ce n’est pas la taille qui compte, c’est le goût :)
    A part cette introduction mal tournée, il y a une méthode pour reconnâitre une traduction (ou « transcréation », comme on dit chez les vendeurs de rêve) faite par un linguiste et celle faite par un publicitaire pure souche. Une des deux est ridicule.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>